Interview d’une nouvelle certifiée, Vanessa Beernaerts

-Qu’est-ce que qui t’a amené à faire la formation de Praticienne en Gestalt Massage® ?
Je me suis reconvertie en 2008. Au fur et à mesure, je me suis aperçue que le rapport au corps était quelque chose d’essentiel pour moi, c’est ainsi que je suis passée du marketing à la réflexologie. Comme j’étais accompagnée en Gestalt Thérapie, c’est assez naturellement que j’ai été attirée par le Gestalt Massage®.

-Qu’est-ce que cela t’a apporté à titre personnel ?
Cela a vraiment été une “exploration de moi-même”. Bien que très à l’écoute de mes sensations corporelles, j’avais en réalité du mal à ressentir mes limites physiques, émotionnelles et psychiques : dire non ou pouvoir faire confiance à quelqu’un était compliqué pour moi. Le fait de pouvoir m’exprimer pendant le massage (nous parlons de “co-construction” avec le praticien) et d’affirmer mes besoins a été très réparateur.

-Qu’est-ce qui t’a semblé facile / difficile dans cette formation ?
Masser était relativement facile car j’avais déjà de l’expérience avec la réflexologie et être présente à l’autre faisait déjà partie de mes pratiques.
A l’institut, en tant que stagiaire, on est très libre pour organiser à son rythme son programme de formation. C’est intéressant car nous n’apprenons pas tous au même rythme et pour ma part, j’ai apprécié cette disposition ainsi, j’ai suivi le programme cycle 1 et 2 en une année et demi. En revanche, cela suppose une adaptation relationnelle à des groupes de stagiaires à chaque fois différents.
C’est le processus de certification qui m’a demandé un véritable dépassement de moi parce que j’avais l’angoisse du respect du temps imparti pour l’examen pratique et j’avais aussi trop d’exigence personnelle quant à la rédaction du mémoire… J’ai réussi et j’en suis fière ! Une « Gestalt » s’est achevée pour moi, m’ouvrant sur un nouveau cycle, avec d’autres possibles !

-Aurais-tu un conseil / retour d’expérience pour les stagiaires en cours de formation ?
Dans la formation, il faut avoir fait 3 échanges avec 3 praticiens certifiés et avoir reçu 6 massages en tant que client d’un même praticien. Habitant loin de la région parisienne, et n’ayant pas de praticiens à proximité, j’ai choisi les praticiens par commodité géographique en privilégiant une prise de rendez-vous par mail pour les coupler à mes stages… Or, dans ce massage, c’est la qualité de la relation qui aide aussi à cheminer. Je m’en suis bien rendue compte ! Mon conseil ? Appeler les praticiens, regarder leur site web et après échanges avec eux, voir si vous souhaitez faire l’échange avec eux.
Autre conseil: faire confiance à la pédagogie de l’école; Ce qu’il y a à faire pour être certifié a été très réfléchi : tout est fait pour nous faire vivre des expérimentations variées, pour nous faire avancer, chacun sur son chemin. Ce n’est pas toujours simple à vivre mais c’est une expérience incroyable.

-Comment penses-tu utiliser le Gestalt Massage® ?
Sans hésiter, c’est vraiment le travail psychocorporel qui m’intéresse.
Je pense collaborer avec d’autres professionnels de santé autour de chez moi notamment sur les thématiques des addictions, des violences physiques et sexuelles et de la fibromyalgie. Par exemple en clinique ou dans des centres anti-douleur.

Vanessa, merci pour ces échanges.
Nous te souhaitons plein de belles aventures.

Aucun tag pour cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *